Hypnose Ericksonienne ?

Comment fonctionne l’hypnose Ericksonienne ?

« Et bien, je raconte aux gens une histoire d’une certaine manière, et ils vont mieux »

Milton Erickson (Hypnose Ericksonienne)

Contrairement à la manière dont est parfois dépeint l’hypnose dans les films ou à la télévision, vous ne perdez pas le contrôle sur votre comportement sous hypnose et vous continuez à entendre ce qui ce passe autour de vous. De même il n’est pas toujours nécessaire d’induire une transe « visible » pour que le travail se fasse. L’hypnose conversationnel est tout aussi puissante pour mener au changement.

L’hypnose ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson, psychiatre américain de grande renommée (1901 – 1980). Milton Erickson (entre autres) a été modélisée par R. Bandler et John Grinder pour créer la NLP (Neuro-Linguistic-Programming)

L’hypnose Ericksonienne est une forme d’hypnose moins directive que ne l’était jusqu’alors l’hypnose “traditionnelle”. Le praticien en hypnose ericksonienne ne va pas donner des ordres tels que « endormez-vous”! Il pourra même induire un état modifié de conscience dans le cadre d’une « simple” conversation, au cours de laquelle il pourra entre autres utiliser des métaphores qui stimulent l’inconscient à dénouer des situations difficiles, à dépasser des blocages, à trouver des solutions, etc.

Cette forme d’hypnose prend en considération les valeurs, le “système” (l’entourage, proche et moins proche), les priorités du patient et tient compte de son mode de vie, de ses préférences.

Une écoute très attentive de la part du thérapeute est un facteur essentiel de réussite, qui fait de ce modèle une thérapie qui s’adapte avec beaucoup de flexibilité à chaque individu. Grâce à tout cela, des résultats durables peuvent être attendus. Cette forme plus souple et indirecte de l’hypnose a fortement influencé les thérapies brèves et la NLP/PNL.